La ville de Sigiriya et le rocher du lion

Publié le : 10 septembre 20203 mins de lecture

Le Sri Lanka est un pays qui dispose d’une grande richesse culturelle et artistique. Plusieurs de ses villes et régions disposent d’une histoire archéologique très intéressante; c’est le cas de la ville de Sigiriya.

La ville de Sigiriya

Encore appelée Simhagiri, cette ville est l’ancienne capitale royale du Sri Lanka; elle se trouve à 160 kilomètres de Colombo dans la province centrale du district de Matale. Depuis des années, le Simhagiri est inscrit au patrimoine de l’UNESCO: « le rocher du lion » est un lieu de grande importance, que ce soit au niveau culturel comme artistique. Beaucoup de contes et de légendes existent à propos de ce grand site touristique. L’histoire raconte que dans les années 477-495, le roi parricide Kasyapa avait construit sa capitale sur ce rocher compte tenu de sa situation géographique. Ce roi voulait à tout prix s’emparer du trône ; pour ce faire, il tua son père et envoya son frère aîné Mogallana (à qui le trône revenait de droit) en exil. Face à ses menaces de vengeance, il migra vers le Rocher du Lion pour se préparer au retour de son frère. Il y érigea une grande forteresse remplie de beautés et de monuments : elle lui servait de refuge.

Sigiriya Rock Fort Lion Mouth Entrance

L’état actuel du site du rocher du lion

Après un long abandon, le site fut réhabilité au XXe siècle par le gouvernement cinghalais. On y découvre de merveilleux jardins, des espaces d’herbes rases qui débouchent sur le Rocher du lion. Vous découvrirez les escaliers métalliques en colimaçon qui donnent accès à la galerie rupestre. Dans cette galerie se trouvent de merveilleuses peintures représentant les demoiselles de Simhagiri. Vous verrez aussi les énormes pattes de lion. Ces pattes sont les restes de la grande statue du lion qui se trouvait devant le palais.

Terrasse de la forteresse

La légende des gardiens de Sigiriya

À l’entrée de la terrasse de la forteresse, on aperçoit en hauteur des essaims géants remplis de frelons. Le plus d’entre eux mesure environ 7 mètres de haut et 3 mètres de large. Il arrive que ces frelons attaquent les visiteurs et les touristes qui viennent sur le site. Mais, aucune inquiétude à avoir, car le gouvernement cinghalais a installé des cages grillagées en guise de protection. Malgré les multiples efforts pour exterminer ces insectes, ils résident toujours à cet endroit. C’est de là qu’est née cette fameuse légende.

Sigiriya, le rocher du lion
Le triangle culturel du Sri Lanka

Plan du site